« Tout déchet non dangereux biodégradable de jardin ou de parc, tout déchet non dangereux alimentaire ou de cuisine issu notamment des ménages, des restaurants, des traiteurs ou des magasins de vente au détail, ainsi que tout déchet comparable provenant des établissements de production ou de transformation de denrées alimentaires ». article R541-8 du code de l’environnement.

Il s’agit de déchets putrescibles issus d’êtres vivants végétaux ou animaux, décomposés naturellement par des organismes vivants. Deux catégories principales de biodéchets sont concernées par la gestion de proximité :
– les déchets verts : résidus issus de l’entretien des espaces végétalisés tels que les branchages, les résidus de cultures, les feuilles mortes et les tontes de gazons,
– les déchets alimentaires : résidus liés à la production et à la consommation de nourriture tels que les invendus, les écarts de tri, les épluchures et autres restes de préparation de repas ainsi que les aliments non consommés.